Le design et les brosses

21 avril 2022 | blog, Culture

Le design revisite les brosses. Il apporte style et ergonomie aux brosses de ménage, de toilette, aux brosses à peindre etc. En retour, les designers s’inspirent de l’univers brossier, de ses formes et fibres colorées, pour créer des objets étonnants : vases, lampes, tables, bijoux, installations etc...

Qu'apporte le design aux brosses ?

Les brosses avant le design

Avant que le design ne les repense, rappelons que les brosses possèdent un design empirique, comme tous les outils traditionnels. Leurs formes, mises au point progressivement sont éprouvées, efficaces et adaptées à leur fonction. Par exemple, les brosses à laver ont une bonne prise en main, le balai demi-tête peut aller dans les coins grâce à ses extrémités arrondies etc.

Le style

Le design revisite les brosses d’un point de vue esthétique et pratique pour les accorder à l’environnement actuel. Il donne aux brosses de ménage un style contemporain qui leur permet de rester hors des placards. L’apparition de nouveaux objets (ordinateur, cafetière à capsules) entraîne la création de nouvelles brosses pour les nettoyer.

L'ergonomie

Le design s’attache aussi à rendre les brosses toujours plus pratiques et efficaces. Il les adapte à l’évolution de l’habitat et ses surfaces plus petites. L’ergonomie des montures des brosses de ménage, des brosses à dents et des brosses à peindre, est particulièrement travaillée. Ces montures, majoritairement en matières synthétiques injectées, nécessitent des moules en acier, coûteux et d’une grande précision.

Et qu'apporte la brosserie aux designers ?

Créer avec des matières brossières

Les designers s’inspirent des techniques de la brosserie, de ses formes et de ses matières, pour inventer des objets originaux : vases, lampes, tables, miroirs, porte-couteaux, porte-lettres, bijoux etc. Alix Petit crée des bagues-brosses Oops qui "ont pour vocation de mettre en valeur les qualités visuelles et sensorielles fibres en les élevant au statut de bijou". Les grosses brosses de voirie qui équipent les voiturettes balayeuses ont inspiré aux Esperluettes les lampes Pollux et des tables qui reprennent leur forme évasée.

Porte-couteau, vases, lampes etc.

Design by O a baptisé King Arthur un porte-couteau fait d’une botte de fibres, et Zouzous des vases et luminaires empilables. Cette collection est née d'une volonté de sculpter la matière provoquant une vibration entre formes et couleurs. Le jeu aléatoire des combinaisons totémiques empilant plusieurs éléments permet de créer des vases s'adaptant à toutes les fleurs. La lumière anime la matière et accentue ses vibrations. Les combinaisons permettent de composer des luminaires de 10 cm à 3 mètres de haut. Les Zouzous sont au MoMa." (Musée d’Art Moderne de New York).

Design végétal et étudiants

Alexis Tricoire, designer végétal, réutilise des brosses de rebut fournies par les brossiers de la FFB. Avec elles, il crée des installations artistiques dans des lieux publics : serres du Jardin des Plantes, jardin du château de Chaumont-sur-Loire etc. Ces brosses sans usage entrent dans une démarche dite d’upcyclage, au-delà du recyclage, qui les valorise.

La FFB guide aussi des étudiants d’école de design qui choisissent régulièrement les brosses comme sujet de diplôme, et champ d’exploration de matières, techniques et formes.

Nos dernières parutions

Les brosses : passé, présent, futur