Du ménage à l’art : les pinceaux et brosses dévoilent leurs talents cachés

Découvrez "Du ménage à l’art"  à La Capelle.

Spécial brosses à peindre

La Capelle (Aisne), du 5 au 21 septembre 2014

L’exposition Du ménage à l’art a été invitée par la municipalité de La Capelle, haut lieu de la fabrication de rouleaux et pinceaux, avec le groupe Nespoli implanté sur son territoire.

Cet événement a mis un coup de projecteur sur la brosserie à peindre, domaine de prédilection des brosses.

Focus sur les brosses pour le bâtiment

Pourquoi La Capelle ?.

La brosserie à peindre apparaît à La Capelle dans les années 1890. Cette ville de la Thiérache, située à un carrefour routier et dans une région industrielle, disposait alors de main d'œuvre. Elle  entretenait aussi des liens avec Charleville-Mézières, centre ancien de brosserie à peindre, à 70 km. L’entreprise RBN (Ridremont et Brosserie Nouvelle) y est toujours active.

Des brosses et des pinceaux faits main

Durant la première moitié du 20ème siècle, les brosseries de la Capelle fabriquaient à la main à la fois des brosses à peindre et des pinceaux d’art. Ceux-ci ont été produits à La Capelle jusque dans les années 70.  Ces productions manuelles et délicates ont conduit au développement d’une main d’œuvre expérimentée dont les “ tourneuses de brosses “, les ouvrières qui confectionnent les touffes.

Chaque type de brosse (plate, hermétique etc.) demande des tours de main, surtout les brosses pouce à rechampir pour réaliser leur pointe. Aujourd’hui, les brosses professionnelles sont toujours tournées à la main. Pendant l’exposition, les démonstrations ont rencontré un grand succès.

Histoire de la Brosserie à peindre de Capelle

A quoi servaient les brosses et pinceaux ?

Comme les autres secteurs brossiers, la brosserie à peindre a pris son essor au 19ème siècle avec l’hygiène. Appliqués à l’habitat, ses principes ont entrainé le développement des surfaces peintes. Les peintres en bâtiment utilisaient alors une grande variété de brosses, ainsi que des pinceaux d’art pour les détails, les effets décoratifs. Ces outils servaient aussi à beaucoup d’autres métiers et de tâches : goudronner, graisser, coller, appliquer des produits (dont des médicaments) etc.

Les 3 brosseries de La Capelle

Trois brosseries de plus de 100 personnes se sont développées à La Capelle au 20ème siècle : les ets Loiseaux puis Demol (1890-1983) ; Le Hérisson (1947-1999), repris en 1996 par La Brosse et Dupont, puis en 1999 par Nespoli ; et la brosserie Emile Audry (1924) rachetée en 1962 par Roger et Pierre Andrès. Sous leur direction, celle-ci deviendra France Pinceaux qui absorbera Loiseaux et Le Hérisson.

L’apparition des rouleaux

La principale nouveauté dans l’outillage des peintres de la deuxième moitié du 20ème siècle est l’apparition des rouleaux à peindre. Leur fabrication débute dans les années 50-60, en peau de mouton puis en tissu, cousu main puis produits mécaniquement. Les rouleaux permettent de couvrir rapidement de grandes surfaces. Ils remplacent les grosses brosses à peindre, lourdes et nécessitant de grandes quantités de soies de porc. Ces grandes brosses comptaient de nombreuses formes régionales.

La brosserie à peindre aujourd’hui

Les fabricants français de brosses à peindre sont répartis dans toute la France et présents dans la grande distribution. L’exposition montre leurs gammes à travers les panoplies de peintre professionnel et de bricoleuse. En effet, les femmes sont devenues majoritaires dans la pratique du bricolage.

"Du ménage à l’art" :  l'exposition vous dévoile les autres secteurs de la brosserie.

En avril 2014, la Fédération Française de la Brosserie célébrait ses 150 ans en présentant une exposition totalement inédite à Paris intitulée « Du ménage à l’art ».

Un patrimoine vivant, méconnu

La brosserie est un secteur d’activité diversifié, produisant en France un objet utile, pérenne, aux applications nombreuses. Les brosses restent paradoxalement connues et méconnues. L’exposition avait donc pour but d’aller à la rencontre du public. Brosses, objets et documents patrimoniaux des brossiers, productions actuelles de tous les secteurs de l’activité brossière, étaient au rendez-vous.

De La Capelle dans l'Aisne au Ministère de l’Économie-Bercy, de Fribourg à Dinkelsbühl en Allemagne, la rencontre s’est prolongée. Le capital sympathie des brosses "made in France" s’est confirmé à chaque étape.

Nous avons conçu l'exposition pour être itinérante dès l’origine. Après une première à Paris, elle a pu ensuite être transportée et remontée plusieurs fois pour être vue par plus de 48.000 visiteurs enthousiastes.

L'exposition "Du Ménage à l'Art" est née d’une aventure collective et de l’implication de tous les adhérents de la Fédération Française de la Brosserie. Son succès est le fruit d’une sélection rigoureuse des objets, opérée par notre commissaire d’expositions, Madame Muriel Rousseau ; et de la scénographie originale et réussie de notre directrice artistique Madame Pauline Ricard-André.

L’exposition a été récompensée par le premier Prix « Coup de cœur du jury » des trophées du Cedap, remis par M. Raymond Soubie en 2014.

L'exposition-au-ministere-de-l'economie

Pour découvrir le savoir-faire brossier français, sont présentées :

  • Les matières premières de la brosserie : les fibres à toucher (végétales, animales, synthétiques, métalliques), les montures
  • La fabrication : les secrets du montage des brosses, manuel et mécanique : brosses en cours de fabrication, croquis, vidéo

Puis, par familles de brosses :

  • Coup de balai : les brosses de ménage toutes rangées à leur place dans une maisonnette.
  • Coup de brosse : les brosses de toilette et les pinceaux de maquillage autour des miroirs des membres d’une famille.
  • Coup de maître : les pinceaux d’art et leurs traces, en peinture à l’aquarelle, à l’huile, à l’acrylique, sur soie, porcelaine, au pochoir etc.
  • Coup de pinceau : les panoplies de brosses à peindre et rouleaux, de peintre professionnel, bricoleur et … bricoleuse.
  • Coup de propre : les panoplies de brosses de nettoyage et de brosses d’hygiène professionnelle des milieux à hygiène contrôlée (hôpitaux, restaurants, etc.)
  • Coup d’éclat : les brosses industrielles en 20 secteurs : agroalimentaire, métallurgie, environnement etc.
La Fédération Française de la Brosserie
11 rue de l'Arsenal
75004 Paris
01 48 87 67 77
accueil@ffbrosserie.com