Brosses et design végétal

A Rebrousse-Poil

Festival international des jardins 2021

Domaine de Chaumont/Loire - Vallon des brumes

A-rebrousse-poil-Alexis-Tricoire-Brosses
A-rebrousse-poil-Alexis-Tricoire-Brosses

Les brosses source d’inspiration

 

Par-delà leurs fonctions, les brosses constituent un univers singulier de formes, de matières et de couleurs.

Découvertes par Alexis Tricoire, designer végétal et magnifiées par l’installation magistrale Hybridations, dans les Grandes Serres du Jardin des Plantes lors de la Paris Design Week en 2014, le designer poursuit son exploration des liens entre brosserie et végétal.

Ici, dans le cadre du Festival international des jardins du Domaine de Chaumont sur Loire, Alexis Tricoire a installé balais, goupillons, pinceaux, brosses à dents, manches, strips, cylindres.. pour concevoir 7 scènes oniriques dans le célèbre Vallon des Brumes du Domaine. Sur la base de brosses issues de lots invendus ou défectueux des adhérents de la FFB, de Chaumont, le visiteur est embarqué entre émerveillement et prise de conscience.

En confrontant brosses recyclées et nature, un parcours magiques et grandiose prend forme et donne naissance à des fleurs, champignons, lianes et autres personnages fantastiques.

HYBRIDATIONS par Alexis Tricoire

Muséum National d’Histoire Naturelle,

Grandes Serres du Jardin des Plantes, Paris

Comment les brosses ont-elles inspiré à Alexis Tricoire Hybridations ?

Comme le met en évidence la section des brosses industrielles de l’exposition Du ménage à l’art, les brosses constituent un univers singulier de formes, de matières et de couleurs. L’exposition a inspiré Alexis Tricoire, designer végétal, son installation magistrale de brosses Hybridations, dans les Grandes Serres du Jardin des Plantes lors de la Paris Design Week. Les brossiers de la FFB ont fourni des brosses issues de lots invendus ou défectueux. Affranchies de leur usage, A. Tricoire les a valorisées en tant que composant artistique.

Les brosses métamorphosées

Les brosses installées en “population”, hybridées avec les plantes tropicales, se sont métamorphosées :  les strips sont devenus des lianes, les brosses circulaires, des fleurs, les balais et les goupillons ont poussé entre des chemins de pinceaux etc. Les brosses à lessiver ont retrouvé le milieu aride de leurs fibres de chiendent, disparaissant parmi les cactus.

Le design végétal nous interroge

L’intervention d’Alexis Tricoire n’est pas seulement décorative. Pour lui, “ le design végétal, c’est la réflexion sur la présence du végétal dans notre quotidien puis sa mise en scène. II fait vivre les plantes dans une situation nouvelle pour offrir une expérience inédite aux spectateurs ”1 . Pour Hybridations, “ Ma démarche s’est rapprochée du land art en détournant des objets industriels – en l’occurrence des brosses – pour tester leur cohabitation dans et avec la nature. Le résultat est une suite de tableaux oniriques qui questionnent les relations entre la nature et la société : jusqu’où peuvent-elles cohabiter ? ”2  . Ces tableaux invitent à un autre regard sur la dualité nature/culture, ou naturel/artificiel.

  1. L’information agricole, Juillet-Août 2014.
  2. Extrait des propos recueillis par Catherine Malissewski, parus dans M Le Magasine du Monde, le 6 septembre 2014.
Brosses-Design-Hybridations
Hybridations-Brosses-Alexis Tricoire-Muséum d'Histoire Naturelle-Paris
Hybridations-Brosses-Alexis Tricoire-Muséum d'Histoire Naturelle-Paris
Brosses-Design-Hybridations
La Fédération Française de la Brosserie

11 rue de l'Arsenal

75004 Paris

01 48 87 67 77

contact@ffbrosserie.com